La colopathie fonctionnelle et l'ostéopathie

Définition de la colopathie fonctionnelle

Son origine est encore floue mais on sait que des facteurs comme le stress peuvent favoriser son apparition. Malgré le désagrément engendrée, cette maladie est sans gravité.

Les mécanismes de la colopathie fonctionnelle

Les mécanismes de survenue de la colopathie fonctionnelles sont divers, mais on remarque :

  • un trouble de la motricité intestinale : les contractions de l'intestin grêle et du côlon peuvent être soit trop fortes, soit trop faibles. Les aliments se déplacent alors trop rapidement ou trop lentement, entraînant diarrhée ou constipation ;
  • des anomalies de la sensibilité intestinale : les personnes qui ont une colopathie fonctionnelle ont des intestins plus sensibles. Ce qui rend des phénomènes communs comme les ballonnements ou d'autres symptômes courants, plus déagréables.
  • des anomalies de la flore digestive avec éventuellement une proliférationbactérienne anormale.

Les facteurs favorisants

  • Le déséquilibre alimentaire peut exagérer les symptômes.
  • La fatigue et/ ou le stress (au travail, dans la vie de tous les jours, problèmes familiaux, …) peuvent déclencher les symptômes. Et à l'inverse, pendant les périodes de congé où il est plus facile de mettre ses soucis de côté, les désagréments ont tendance à diminuer.
  • Des facteurs psychologiques comme l'anxiété sont connus pour jouer un rôle dans la colopathie fonctionnelle.
  • Une infection intestinale même si elle a été traité médicalement correctement, peut par la suite entraîner une colopathie fonctionnelle.

La digestion c'est quoi ?

C'est un long processus enchaînant différentes étapes.

Après une première étape dans l'estomac où les aliments sont broyés et mélangés, les aliments arrivent dans l'intestin grêle. Au cours de cette progression, le corps absorbe la majorité des matières dont il a besoin, c'est ce qu'on appelle les nutriments. Les résidus des aliments digérés passent ensuite dans le côlon pour constituer les selles. L'intestin grêle et le côlon font avancer les aliments en se contractant car en effet, les intestins sont en partie constituer de muscle ! Au cours de la digestion, la dégradation des aliments par la flore intestinale entraîne une fermentation naturelle et la production de gaz.

Les symptômes les plus courants de la colopathie fonctionnelle

La douleur abdominale est le symptôme le plus fréquent. Elle se caractérise par une sensation de crampe et se situe habituellement au niveau des fosses iliaques (sur les côtés du bas ventre) droite et gauche ou dans la région ombilicale. Elle augmente généralement après le repas mais peut aussi apparaître au réveil. Elle peut durer de quelques heures à quelques jours. Elle est classiquement soulagée par l'émission de selles ou de gaz ;

Les ballonnements sont également fréquents, c'est la sensation que l'on est gonflé comme un ballon. Le ballonnement peut s'accompagner de bruits à l'intérieur du tube digestif dûs aux déplacements des gaz et des liquides (borborygmes). Le ballonnement peut également être amélioré par l'émission de gaz ou de selles ;
La constipation est fréquente, mais il n'est pas rare d'observer des phases de diarrhée en alternance.

Comment évoluent les symptômes ?

Dans la plupart des cas, les symptômes persistent, avec des périodes de crise et d'amélioration, voire d'accalmie.

La colopathie fonctionnelle n'augmente pas les risques d'apparition de maladies comme le cancer du côlon ou une maladie inflammatoire chronique intestinale (maladie de Crohn, rectocolite hémorragique).

Que faire alors pour se soigner ?

Dans un premier temps, il convient d'en parler à son médecin pour être sûr que le diagnostic de colopathie fonctionnelle soit bon. Il pourra vous prescrire certains médicaments comme dans anti-spasmodiques pour vous aider à diminuer les douleurs.

Mais avant tout, il est intéressant de remettre son hygiène de vie en question.

Comme dit précédément, une alimentation déséquilibrée peut favoriser les symptômes.

La pratique d'une activité de loisir (physique ou artistique) permet d'évacuer une bonne partie du stress accumulé et de se sentir mieux dans sa peau.

L'activité physique, par une action mécanique, va venir aider à réguler le transit intestinal.

Et l'ostéopathie ?

C'est évident que si je fais un article sur la colopathie fonctionnelle, c'est que l'ostéopathie peut venir soulager voir guérir cette maladie. Par la palpation, l'ostéopathe va venir chercher à évaluer les différentes causes qui pourraient expliquer l'apparition des symptômes.

  • Une dysfonction ostéopathique vertébrale peut venir perturber l'innervation ainsi que la vascularisation des organes entraînant un relâchement ou à l'inverse une hyper contraction du viscère. Un viscère qui ne bouge pas correctement est un viscère qui fonctionne moins bien.
  • Un problème mécanique : par son anatomie, le côlon est formé de plusieurs angles qui ont tendance à se fermer ce qui peut freiner l'avancer des matières. Ici aussi, l'ostéopathe peut venir travailler sur ces différents angles afin de les aider à s'ouvrir.
  • Le stress : par différents moyens, l'ostéopathe peut venir diminuer l'expression de ce stress qui entretient cette colopathie fonctionnelle.