L’ostéopathie dans le traitement de l'endométriose et des douleurs pelviennes chroniques

L’endométriose est une maladie gynécologique fréquente : environ 10 % des femmes en sont atteintes et ce trouble est retrouvé dans quasiment 40 % des douleurs chroniques pelviennes de la femme, etprincipalement chez celles qui souffrent au moment des règles*.

L'ostéopathie est considérée comme une médecine complémentaire utile dans le cadre d’une approche pluridisciplinaire de la prise en charge de l'endométriose et de la douleur pelvienne chronique. C’est ce que révèlent les conclusions d’une étude pilote « Osteopathy for Endometriosis and Chronic Pelvic Pain - a Pilot Study » concernant 28 patientes (âgées de 20 à 65 ans), publiée dans le journal allemand « Geburtshilfe und Frauenheilkunde ». 

Le traitement ostéopathique a consisté en une approche standardisée visant à la libération des articulations sacro-iliaques (bassin), la recherche et le traitement des tensions au niveau du muscle diaphragme, des viscères abdominaux et du petit bassin, ainsi que le plancher pelvien (périnée). Dans plusieurs cas, ce traitement s'est accompagné d'un travail crânien et cervical.

Sources

* http://www.inserm.fr