Vertiges cervicogéniques et l'ostéopathie

Définition de "vertige" du dictionnaire Larousse : "Sensation erronée de déplacement du corps par rapport à l'espace environnant ou de l'espace par rapport au corps." C'est une pathologie fréquente et très invalidante.

Causes

Les vertiges cervicogéniques sont des vertiges qui ont pour origine la région cervicale.

Un blocage articulaire, une compression vasculaire, un dysfonctionnement des mécanos-récepeteurs sont d'autant de possibilité pouvant les engendrer.

Symptômes

  • étourdissements ou sensations de vertiges
  • sensation de tangage comme le mal de mer
  • nausées

  • douleurs cervicales

  • douleur de l’oreille

  • acouphènes

Diagnostique

Si vous êtes sujet aux vertiges, une visite chez votre médecin traitant est indiquée. Il vous orientera certainement chez un ORL afin d’exclure la possibilité de maladies plus graves. Si toutes les causes médicales ont été écartées, l’ostéopathie est toute indiquée pour vous aider à atténuer vos vertiges.

Il y a plusieurs explications possibles pouvant expliquer ces symptômes :

  1. Une compression des artères vertébrales lors de certains mouvements du cou liées à une tensions excessives des muscles de la région cervicale.
  2. Une information nerveuse erronée : les cervicales supérieures également appelées complexe OAA (occiput – atlas – axis) est une zone bardée de mécano-récepteurs qui assurent une bonne proprioception de notre tête (définition proprioception : désigne la perception, consciente ou non, de la position des différentes parties du corps). Si cette dernière est faussée, le cerveau aura des difficultés à déterminer la position exacte de la tête par rapport au corps, et dans l’espace ce qui va entraîner des vertiges car pour connaître la position exacte, il a besoin d’informations provenant des mécano-récepteurs cervicaux, de l’oreille interne, du système oculaire et également de l’occlusion dentaire. Certaines études supposent que quand le cou est tendu et douloureux, l’information provenant des cervicales devient prioritaire et perturbe l’analyse posturale du cerveau, provoquant les vertiges.

Qui est concerné ?

  • Les personnes sédentaires qui travaillent devant des écrans dans une position non-adaptée.
  • Antécédents de traumatisme cervicale : chute sur la tête/ sur les fesses, choc important, accident de voiture (même léger). Cet accident peut avoir eu lieu il y a plusieurs années.
  • Antécédent de traumatisme crânien / commotion cérébrale

Traitement

Avec une approche crânienne, des mobilisations rachidienne plus globalement et une détente des muscles profonds cervicaux, l’ostéopathe redonnera de la mobilité et de la souplesse à cette zone cervicale souvent malmenée et ainsi avoir un impact sur cette pathologie.


Références :

Campignion, Philippe, Document accompagnant le stage à thème « La scoliose », Formation biomécanique et thérapie manuelle, cours Chaînes méthode G.D.S., mai 2016

Polyclinique Centre-Ville ORL & Spécialités Médicales –  www.pcvmontreal.com

Institut de Thérapie Manuelle de Paris –  www.itmp.fr

www.diziness-and-balance.com, citant entre autres les deux études suivantes :
*    Kosimies K and others. Postural stability, neck proprioception and tension neck. Acta Otolaryngol (Stock) 1997; Suppl 529, 95-97
*    Magnusson et al. Cervical muscle afferents play a dominant role over vestibular afferents during bilateral vibration of neck muscles. J Vest Res 16(2006) 127-136

La clinique des Vertiges –  www.vertiges.be

L’Heureux-Lebeau, B. et al. Evaluation of paraclinical tests in the diagnosis of cervicogenic dizziness.  Otology & Neurotology, 2014, 35 : 1858-1865

Wrisley, D.M. et al. Cervicogenic dizziness : A review of diagnosis and treatment.  Journal of orthopaedic & sports physical therapy 2000 ; 30(12) 755-766

https://fr.wikipedia.org/wiki/Proprioception

http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/vertige/81685?q=vertige#80721

https://www.facebook.com/osteopathe.bischwiller.benoit/